Manoir Panet

Le manoir Panet, photographié ici par Claude Guillet à l'automne 2020. 

Acquisition du manoir Panet par la Société du patrimoine de la Seigneurie d'Ailleboust

 

Extrait du Mot de la mairesse, Françoise Boudrias, dans le journal de la municipalité de Sainte-Mélanie,
l’Écho du Coteau, édition de décembre 2020.

La Société du patrimoine de la Seigneurie D’Ailleboust (SPSA) est un organisme à but non lucratif créé par des citoyennes et citoyens de Sainte-Mélanie. Ils ont à cœur de mettre en valeur l’ancien Manoir Panet qui fut jadis un foyer significatif de la naissance de l’affirmation d’une culture québécoise autonome. La Société du patrimoine de la Seigneurie D’Ailleboust a déposé au registraire du patrimoine culturel une demande pour que l’ancien Manoir Panet soit reconnu comme un immeuble patrimonial et un lieu historique. La Municipalité, en appui à la Société du patrimoine de la Seigneurie D’Ailleboust, a déposé par résolution et envoyé au registraire du patrimoine culturel et au ministère des Arts et des Lettres du Québec sa recommandation pour la reconnaissance patrimoniale de cet immeuble.

La Société du patrimoine de la Seigneurie D’Ailleboust a enfin conclue, après de multiples embûches administratives, l’achat du Manoir Panet. La protection du patrimoine au Québec relève de l’exploit. Merci aux membres du SPSA pour votre ténacité.

Le conseil d’administration du SPSA désire faire du manoir un musée et un centre culturel selon la volonté de feu monsieur André Massicotte. Le soutien généreux de madame Lise Roy, sa conjointe ainsi que le cautionnement du prêt de deux membres du conseil d’administration ont permis de pérenniser ce lieu historique.

Pour l’émergence de ce lieu culturel et historique, le SPSA aura sans doute besoin de rassembler les bénévoles indispensables au développement du Manoir Panet.

Avec le soutien du vidéaste, Gaël Comeau, vous trouverez une vidéo tournée au Manoir Panet. Voici le lien:
https://www.youtube.com/channel/UCpDxgrk30y5seQORvUuE_lg

Un respect à notre histoire mélanienne à partager !

 


Vidéos sur Louise-Amélie, son temps et son entourage.

En plus de la vidéo Manifeste pour la sauvegarde du manoir Panet, produit par la SPSA, Culture en Action Sainte-Mélanie a produit une série de capsules poético-musicales tournées au manoir. Deux de ces capsules nous parlent du manoir, de Louise-Amélie Panet et de son entourage.


C'est le 13 juillet 2020 qu'a été constituée la Société du patrimoine de la Seigneurie d’Ailleboust.

La Société veut faire du manoir Panet un musée et un centre culturel, renouant avec ce passé lointain où Louise-Amélie Panet y tenait salon littéraire et y célébrait la musique et la peinture avec son époux, William Bent Berczy. Le manoir fut un cœur culturel pour une élite canadienne-française : le premier maire de Montréal, Jacques Viger, Louis-Joseph Papineau, les frères Baby s’y donnent rendez-vous.

Ce manoir est d’une grande valeur historique, mais aussi d’une grande valeur architecturale par sa structure à la française et son aménagement intérieur. Son agrandissement vers 1834 est aussi un témoin de l’esprit Regency, un type architectural introduit par les Anglais après la conquête.

Quand la la seigneuresse écrit au manoir son long poème de 1,101 vers, à l’extérieur, c’est la révolte des patriotes de 1837-38. Son neveu, Guillaume Lévesque, lui-même poète, est engagé dans ce combat qui le mènera à une condamnation à mort, finalement commuée en exil en France.

Aujourd’hui, notre engagement citoyen à sauver ce lieu, est d’abord un devoir de mémoire : nous ne sommes pas un peuple inculte et sans histoire, comme le prétendait Lord Durham, et ce lieu doit contribuer à le rappeler.

La littérature, il va sans dire, est au coeur de ce projet, puisque c'est dans ce bâtiment que Louise-Amélie Panet a écrit la plus grande partie de ses textes. On en trouve d'ailleurs de larges extraits sur les tableaux du sentier littéraire Louise-Amélie, conçu par la Médiathèque sur le terrain de l'ancien moulin seigneurial.